MON COMBAT CONTRE L’ACNÉ

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien ! Cela faisait un petit moment que je n’étais venue par ici, et m’occuper de mon blog commençait à cruellement me manquer car vous le savez, j’adore écrire. Seulement voilà, le temps me manquait, et je n’avais pas trop le moral ces derniers temps car mon plus gros complexe dont je commençais à me débarrasser est revenu de plus belle : l’acné.

 

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous savez sans doute que je mène un combat contre cette maladie dermatologique depuis plus de 7 ans maintenant. Et croyez-moi, ce combat est épuisant, physiquement et émotionnellement. Jusqu’à présent, j’ai toujours eu du mal à me regarder dans un miroir, à sortir dans la rue car toutes ces cicatrices sur mon visage m’ont fait perdre confiance en moi, et attiraient (et attirent toujours d’ailleurs) le regard des gens et la haine gratuite sur Youtube : « T’es immonde », « C’est ça de se tartiner la tronche de maquillage à longueur de journée »… et j’en passe.

Il y a peu, j’ai décidé de mettre un terme à tout ça, de m’assumer pleinement, et de m’accepter avec ma peau et mes cicatrices. J’ai donc publié une photo de moi complètement démaquillée sur Instagram, que vous avez sans doute vue si vous me suivez sur ce réseau social :

 

Poster cette photo n’a pas été facile du tout, mais ça m’a fait un bien fou ! En effet, je me suis libérée d’un poids que je portais depuis toutes ces années, et tous vos commentaires adorables et vos messages de soutien m’ont redonné le sourire, que j’avais perdu depuis quelques temps. Je ne vous remercierai jamais assez pour ça. 🙏

Suite à la publication de cette photo, j’ai reçu énormément de questions concernant mon parcours avec l’acné et les traitements que j’ai testés. Une question en particulier a retenu toute mon attention : « Pourquoi tu ne prends pas Roaccutane ? » Cette question est revenue tellement de fois que je me suis dit qu’une vidéo serait le meilleur moyen de vous expliquer pourquoi je ne souhaite pas prendre ce fameux traitement, considéré comme le plus efficace pour vaincre l’acné.

Cette vidéo a également été l’occasion de vous faire un update de l’évolution de mon acné, de mon état d’esprit par rapport à ce complexe, et de vous dévoiler la véritable cause de ce-dernier, l’élément déclencheur sur lequel j’ai enfin mis le doigt après plus de 7 ans de combat.

Je vous avoue que j’ai pas mal hésité avant de tourner cette vidéo, car j’y exprime mes convictions, sans masque et sans tabou. Des convictions qui selon certains, vont à l’encontre de l’opinion publique. Mais je l’ai fait, j’ai posté cette vidéo que j’avais ENVIE et BESOIN de faire. Et j’en suis très fière, car je ne me suis pas cachée et j’ai enfin pu dire tout haut ce que je pensais tout bas depuis quelques temps. Après avoir lu tous vos commentaires, même si cette vidéo a fait polémique sur les réseaux, j’ai pu voir qu’elle vous a beaucoup plu et qu’elle vous a redonné la force de combattre vos complexes, qu’il s’agisse d’acné ou pas. Alors merci du fond du coeur pour votre soutien, votre bienveillance et vos adorables commentaires, et retenez ceci : vous êtes magnifiques, peu importe vos différences. ♥️

Previous Story
Next Story

You Might Also Like

8 Commentaires

  • Reply
    Laulaute
    14 juin 2019 at 14 h 48 min

    Coucou à toi. Je souffre également du SOPK. Mon gynécologue m’a déconseillé toutes contraceptions hormonales. Il est tout à fait possible d’avoir des enfants même si c’est plus difficile. 2 ans d’essais, 1 an de traitement et un petit garçon pour moi! Si tu as des questions où que tu souhaites en parler je suis disponible. 😌 je suis assez calée sur le sujet maintenant…

  • Reply
    Laureys
    15 juin 2019 at 20 h 54 min

    Coucou Marie, tu es sublime, je suis ravie que tu ai fais une vidéo sur le sujet, cela permet de libérer la parole et cela permettra de nous aider, de nous sentir mieux, car nous sommes toute belle. J’adore tes vidéos et la personne que tu es devenue, gros bisous! <3

  • Reply
    Emilie
    18 juin 2019 at 20 h 54 min

    Hello Marie, merci pour cette vidéo !
    Je souffre d’acné hormonale depuis environ 10 ans. J’ai eu des phases plus sévères que d’autres, la pilule a bien diminué mon acné, mais à présent mon acné est surtout situé dans le haut du dos et un peu sur le décolleté.
    J’espère que tu arriveras à diminuer ton acné grâce aux médecines alternatives, j’y crois fort !

    • Reply
      Charlotte
      8 juillet 2019 at 19 h 19 min

      Bonjour Marie,

      Je viens aussi demander des infos sur le médecin dont tu parles… ce serait super d’avoir aussi la chance d’essayer cette alternative !
      Je suis contre roaccutane mais c’est super dure pour le moral cette acné 🙁

      Merci.
      Charlotte

  • Reply
    Prescilla
    23 juin 2019 at 21 h 33 min

    Hello Marie,

    Pourrais tu communiquer le nom de to. Medecin m, je cherche désespérément une solution pour mon acné qui dure depuis 15 ans 🤦🏻‍♀️

  • Reply
    Livia
    28 juillet 2019 at 11 h 30 min

    Bonjour Marie, merci pour ta vidéo, ca m’a énormément touchée, et la piste d’une acné émotionnelle m’a interpellée. Sans indiscrétion, pourrais-tu me communiquer le nom de ton médecin à Marseille ?
    Merci beaucoup par avance et bonne route pour ta guérison !
    Livia

  • Reply
    Palfreunia
    6 septembre 2019 at 15 h 01 min

    Salut Marie,

    J’ai commencé une cure de roaccutane que j’ai stoppé au bout de 10 jours à cause des effets secondaires déjà présents et de l’inquiétude vis-à-vis des futurs effets secondaires.
    Je te comprends totalement sur le fait que tu n’aies pas envie de prendre ce médicament. On trouve de nombreux témoignages de personnes traitées par roaccutane qui présentent encore après l’arrêt du traitement des complications, parfois graves.

    Par rapport au SOPK, il y a le myo inositol qui permet de réguler la fonction hormonale, notamment dans ce cas précis.
    C’est quelque chose qui est assez ignoré encore.
    Bonne rentrée !

    • Reply
      Amélie
      20 septembre 2019 at 15 h 37 min

      Salut, j’ai fait le traitement sur 6 mois (45mg) et les premiers jours j’ai failli arrêter, comme toi, à cause des effets secondaires. C’était trop dur pour moi, surtout que j’ai eu une poussée d’acné monstrueuse dès le premier mois. J’avais vraiment envie d’arrêter surtout parce que j’avais peur de son effet sur mon corps. Finalement au bout d’un mois mon corps s’est habitué et je te jure que c’est une résurrection de ne plus avoir d’acné. Et pas seulement l’acné : je n’ai plus la peau grasse ni les cheveux gras… c’était un enfer avant. Je suis si heureuse d’avoir continué ! C’est l’une des meilleures décisions de ma vie. Je suis maintenant à 6mois post traitement et tout va bien, je n’ai aucune séquelle.
      C’était conflictuel dans ma tête car je ne voulais pas « pourir » mon corps et en même temps j’avais tout essayé et je me détestais. Finalement, aucun regret, au contraire ! Je ne conseillerai pas forcément de prendre roaccutane mais des fois quand on a plus le choix… on tente le tout pour le tout. Ne pas sous estimez l’impact psychologique de l’acné…

    Laisser un commentaire